Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des moniteurs et des élèves
  • : Un blog pour les moniteurs, mais aussi pour les élèves conducteurs, pour permettre aux premiers d'exercer enfin librement leur métier (leur art!), et offrir aux seconds un enseignement de qualité, à moindre frais, dans une relation de confiance et de liberté.
  • Contact
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 04:50

J'ai reçu ce message, ce témoignage, qui en dit assez long sur les mœurs de certains enseignants de la conduite. Jugez vous-mêmes.

 

 

Bonjour à tous, je viens vous solliciter parce que je vais passer mon permis dans quelques semaines et pour vous avouer les choses comme elles le sont, mon moniteur est incapable de me dire combien d'heures supplémentaires dois-je effectuer afin de me perfectionner !!!

Je suis précisément à 15h de conduite, je ne trouve pas normal que je puisse encore caler et beaucoup d'autres détails encore par exemple, sans qu'il me reprenne ni m'explique la bonne manière ou façon d'utiliser les pédales afin de réussir ma manœuvre !!!

Aussi, il est question que celui-ci ne me reprenne pas lorsque je me trompe ou répond pas assez bien à une question pendant un examen blanc car je vérifie toujours ses dires ou réactions... J'ai testé celui ci dernièrement et l'opinion que je me suis faite est qu'il s'en contrefiche !!! Il me laisse avec mes réponses mal dites !!! et une conduite mal faite !!! Il me fausse dans mes capacités à être autonome en me mettant la pression sur le fait que je suis une mère célibataire, recevant le RSA et sans moyen de locomotion, me proposant de lui donner ''quelque chose'' en contre partie pour ne pas avoir à régler le forfait du permis !!!

Lors de notre premier entretien pour l'inscription à l'auto-école, j'ai trouvé que les questions du moniteur actuel (car il est le seul de l'auto-école) sur ma civilité, en me demandant à plusieurs reprises si j'étais vraiment une mère célibataire ou pas ??? Ce n'est pas normal !!!

Pouvez vous m'aider s'il vous plaît car je n'en peux plus !!!

Après analyse personnelle, j'ai assisté plusieurs fois à ces façons de faire avec d'autres élèves, qui m'ont stupéfaite !!!

Lorsque j'assiste à la conduite d'un autre élève, qui me ramène chez moi, certains sont à plus de 30h de conduite, conduisent parfois très mal et le moniteur en question, ne réagit pas du tout !!! ne les reprend pas du tout !!! il raconte sa vie (je comprend que ce soit une stratégie afin de déstabiliser l'élève à la conduite afin qu'il contrôle le véhicule ) ni explique rien ni comment faire !!! Je trouve tous cela choquant !!! Et les élèves ne s'aperçoivent même pas de cette supercherie !!! Pouvez vous me dire ce que je peux faire afin de ME DEFENDRE !!!!!!!!!!

Merci d'avance.

 

M.

 

 

En dehors du fait que l'enseignant soit, du moins c'est certainement ce qu'il faut comprendre, prêt à se faire payer en nature, on ne peut que s'interroger sur une démarche pédagogique assez peu claire.

 

Il y a quelques mois, à la demande d'une amie dont la fille, après près de 40 heures de leçons de conduite, n'arrivait plus à progresser et se décourageait peu à peu, j'avais assisté à la leçon de conduite qui lui était donnée.

Je crois qu'il n'est pas inutile de le préciser, les "spectateurs" ne sont pas les bienvenus dans les voitures-école, et les moniteurs n'aiment pas plus que les instituteurs ou autres professeurs de collège ou de lycée la présence des parents dans (ou sur) leur lieu de travail. Mais il faut faire contre mauvaise fortune bon cœur.

Avant chaque leçon, on rappelle ce qui s'était passé à la fin de la précédente (des difficultés dans les ronds-points, comme on dit, et aux entrées et sorties des "voies rapides") et on annonce ce qui sera l'objet de la leçon. A ma grande surprise, l'élève se voit annoncer qu'on travaillera donc les passages de ronds-points, les voies rapides (entrées-sorties), et un troisième point que j'ai oublié, hélas. En une heure! Ce qui demande en réalité trois ou quatre heures devrait être expédié en quelques dizaines de minutes. J'ai cru rêver.

Je n'étais pas au bout de mes surprises, puisque je n'ai pas vu une leçon de conduite, mais une sorte de promenade sur ce qu'on appelle un "parcours d'examen" ponctuée de quelques remarques n'ayant que peu de rapport avec une explication préalable, ou une correction après une erreur. Le vide pédagogique, ou ce que pourrait éventuellement dire un parent bien intentionné à son fils ou à sa fille à l'occasion d'une séance de conduite accompagnée. Mais rien à voir avec une leçon, où on développe un programme, ou on travaille un point faible qu'on vient de découvrir chez un élève, fût-il modeste ou déjà vu quinze jours ou un mois auparavant.

 

Le moniteur dont il est question semble être du même bois que la monitrice que j'ai vue à l'œuvre à cette occasion. On montre un peu, on explique pas beaucoup plus, et ensuite c'est à l'élève d'apprendre tout seul, en faisant de son mieux. Inutile de dire que cela ne va pas vite, et que cela est un excellent multiplicateur d'heures de voiture, sans que cela fatigue beaucoup l'enseignant. Et puis un jour, on envoie l'élève passer l'examen, auquel il échoue, et on le laisse devant une alternative impossible, remettre de l'argent dans la commerce ou reprendre son dossier pour aller se faire exploiter ailleurs...

 

Tant que des auto-écoles se conduiront de cette façon, il sera bien difficile de voir en elles autre chose que des "pompes à fric"... sans voir le moins du monde inspecteurs ou administration remettre en cause des agréments qui paraissent être des droits à exploiter la patience ou la crédulité des gens.

 

 

Bon courage à tous.

Partager cet article
Repost0

commentaires