Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des moniteurs et des élèves
  • : Un blog pour les moniteurs, mais aussi pour les élèves conducteurs, pour permettre aux premiers d'exercer enfin librement leur métier (leur art!), et offrir aux seconds un enseignement de qualité, à moindre frais, dans une relation de confiance et de liberté.
  • Contact
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 17:27

Je suis tombé la-dessus par hasard, et je n'ai pas été déçu. Ce M. Courbet, et la jeune personne qui lui donnait la réplique, sont vraiment des animateurs de grand talent, suivant bien les instructions du réalisateur et servant comme il convient une soupe (un peu fadasse, malgré tout) à des "célébrités" venues faire la promotion des leurs oeuvres. J'admets ne pas me tenir au courant de l'actualité culturelle autant qu'il conviendrait, mais entendre parler de la pièce dans laquelle jouera cet immense acteur qu'est Jean-Marie Bigard comme de l'événement théâtral de l'année, cela m'étonne, me déconcerte, mais ne m'amuse pas. Que les autres personnes présentes en tant que "VIP" me pardonnent, je n'ai pas retenu leurs noms, et leurs visages ne me disaient rien. Je me demande si c'est vraiment grave.

 

Si je vous dis tout cela, c'est que je voulais garder pour la fin LE personnage central de cette soirée (après tous les sous qu'on arrive à tirer des téléphones portables des téléspectateurs, bien sûr), je veux parler de ce monsieur qui, en deux heures, n'a pas prononcé cinq phrases, et qui a été présenté comme un expert (peut-être même un "expert européen") dans le domaine de la sécurité routière, comme l'auteur (avec d'autres, on l'imagine) des questions posées aux candidats à l'ETG. Si j'en fais trop, qu'on me corrige, je n'ai pas noté au fur et à mesure.


Pas plus de cinq phrases, disais-je, et c'est heureux. Car, après avoir affirmé une vérité sur le ton d'un DVD d'auto-école, il lui semblait indispensable de relativiser cette vérité, quelque peu débordé par les arguments du bateleur Bigard qui n'a réussi à nous placer sa braguette qu'une seule fois, et encore. Il faut dire que le bonhomme brillait par la haute qualité de ses arguments, et par la clarté de sa pédagogie. Bref, était-il là pour honorer un contrat publicitaire, ou pour donner une caution morale à un exercice dont on se demande à quoi il a servi? On s'interroge encore.

 

Nous sommes nombreux à savoir qu'il est de bon ton de dénigrer le code de la route, en ignorant qu'il est le seul moyen dont nous disposions pour pouvoir emprunter les routes avec un minimum de sécurité et d'efficacité, mais ce n'est certainement pas avec des émissions comme celle d'hier soir qu'on fera avancer la sécurité routière.

La preuve? Sur les quelques dizaines de personnes qui étaient dans la salle, une a été tirée au sort pour recevoir une voiture (16.000 euro, tout de même), et nous ne savons même pas si cette personne a été ou n'a pas été choisi parmi ceux qui avaient fait cinq fautes ou moins au cours de cette épreuve.

 

 

Bon courage à toutes et tous..

 

Partager cet article
Repost0

commentaires